Contactez
Déjeunons sur l'herbe !

Oui, je souhaite m'abonner à la newsletter
(*) Champs obligatoires

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/78, les informations recueillies via ce formulaire peuvent donner lieu à l'exercice d'un droit d'accès, de modification, de rectification.

Vous souhaitez
être rappelé ?

Entrez votre numéro de téléphone ,
nous vous rappellerons dès que possible.

Bonjour,

Merci de visiter le site Déjeunons Sur l'Herbe, école du vin et de spiritueux. J'espère que vous et vos proches êtes bien protégés de la crise sanitaire qui nous touche. Pendant cette délicate période, les formations certifiantes WSET sont maintenues ainsi que les ateliers dégustations à domicile sur mesure

Les ateliers dégustations publics sont malheureusement suspendus jusqu'à nouvel ordre. Si vous étiez inscrits, de même si vous avez un bon à déguster, votre participation est automatiquement reportée. Les nouvelles dates seront mise en ligne dès l'annonce de l'ouverture de nos partenaires restaurateurs.

Je vous souhaite de garder le cap, vous pouvez suivre mon actualité vinique sur les réseaux sociaux (Instagram: Aka_tata_pinard) et Facebook.

PS: Il paraît que les tannins protègent de l'entrée des coronavirus dans notre organisme, que cela ne vous empêche pas de consommer votre vin avec modération.

Prenez soin de vous, au plaisir de vous retrouver ...XXX

Fermer

Couleur du vin : Comment reconnaître la robe d’un vin ?

Couleur du vin : Comment reconnaître la robe d’un vin ?



La robe d’un vin ne définit pas la dernière collection automne-hiver de Chai-nel, mais bel et bien sa couleur et son âge. Comme l’art, le vin peut être jugé au physique. Et non, pas comme ton voisin.Que ton vin soit rouge ou blanc, sa couleur, donc sa robe, se détermine selon bien des critères. 
Alors si tu veux briller en soirée sans passer des heures à potasser, pas de panique : Tata Pinard va tout t’expliquer ! 


L’avis de Tata Pinard

Je préfère, personnellement, juger un vin à sa trame, sa texture, son intensité et sa longueur en bouche. Néanmoins, l’analyse de sa couleur en terme d’intensité et de tonalité reste primordiale dans la compréhension de ce nectar.

Pour définir la peau d’un humain, on parle de peau rosée de bébé, de peau tannée par le soleil. Et bien il en va de même avec le vin. Sa robe change au fil des saisons et de son âge.

Assez parlé de moi, je t’explique en quelques étapes comment reconnaître la couleur de ton vin !

Pour que tu saisisses mieux ce à quoi on s’attaque, voici une liste non exhaustive des principales robes de vin :





Observe la Robe de ton vin sur un fond blanc

Une serviette, une nappe, ta dernière feuille blanche si tu es un écrivain en manque d’inspiration, voire un kleenex propre.
Tu l’auras compris, un fond blanc et neutre te permettra d’analyser la couleur de ton vin, et ainsi de définir sa robe.

Observe la couleur de ton vin à la lumière

Mais attention, pas sous n’importe quelle lumière !
La robe d’un vin s’observe sous une lumière neutre : ni trop faible, ni trop forte.
En gros, si tes yeux commencent à se plisser, c’est mauvais signe.


Observe les reflets de ton vin

Pour déterminer la robe de ton vin, analyse ses reflets !
Par exemple, pour un vin rouge, du bleu annonce une robe dite violette ou violacée. Un reflet orangé ? On est sur du grenat !

   Tips: En œnologie, le terme grenat, tiré de la pierre portant le même nom, fait référence à la couleur orangée que prend le vin en vieillissant.


Un vin dont la couleur présente des reflets bleus ou roses, donc violacé, est un vin encore jeune ! Selon sa capacité de garde (de vieillissement), la robe du vin montrera des signes de jeunesse plus ou moins longtemps.

Très logiquement, un vin d’une grande appellation élaboré pour vieillir aura une robe violacée plus longtemps qu’un vin fait pour être bu rapidement.

Sur un vin blanc, on prend le jaune citron comme référence. Demande-toi alors s'il y a du bleu ou de l’orange dans ton vin.

Du bleu, et tu trouveras des reflets verts, de l’orange et ton vin devient Or. Si l’orange domine, alors on parle d’ambré. 

Mer..Credi, je suis daltonnien.. Comment puis-je déterminer la couleur de mon vin ?

Don’t worry Larry !

Un deuxième élément te permet d’observer la robe du vin: Son intensité.

Et là, tu vas voir : comme l’huile et l’eau, la réaction du rouge s’oppose à la réaction du blanc.

Quand le rouge s’éclaircit avec le temps, le blanc s’intensifie.

Plus la robe d’un rouge est pâle et orangé, plus le vin est vieux.

Plus la robe d’un blanc est or et intense, plus le vin est vieux.

Vin..Dijus ! Je n’y vois rien !

T’inquiètes paupiette ! Le nez t’en dira long.

Tata Pinard t’explique tout dans le prochain épisode ! ;)





  Pour aller plus loin

Les composants qui colorent le vin sont appelés anthocyanes. 

Anthocyanes vient du grec qui veut dire bleu sombre. Ils peuvent être plus ou moins complexes. par exemple ils sont plutôt simples dans le pinot noir, d’où une couleur rubis. 

Les anthocyanes seuls disparaissent au fil des mois ou des années, mais la couleur se maintient si ceux-ci sont combinés aux tannins. Les tannins sont des chaînes polyphénoliques donnant des pigments orangés, marron (ce sont ceux que l’on voit apparaître dans les végétaux pendant la saison automnale). Avec le temps, ces polyphénols se combinent pour donner des chaînes plus longues qui tombent dans le fond de la bouteille. Le vin s’éclaircit en gagnant des tonalités orangées.

Dans les vins blancs, il n’y a pas de tannins du raisin, parfois un peu de tannins du bois s'ils ont été élevés en fût. 

NB : Les anthocyanes sont des antioxydants puissants, l’un des atouts santé du vin...rouge.

Le deuxième effet kiss cool: Les flavones

On les retrouve dans les vins blancs et dans les vins rouges combinés aux anthocyanes. Ils sont, tu l’auras deviné, de couleur Jaune.

NB² : Les flavonoïdes sont aussi des antioxydants.




0 Commentaire

  1. Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire .