Contactez
Déjeunons sur l'herbe !

Oui, je souhaite m'abonner à la newsletter
(*) Champs obligatoires

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/78, les informations recueillies via ce formulaire peuvent donner lieu à l'exercice d'un droit d'accès, de modification, de rectification.

Vous souhaitez
être rappelé ?

Entrez votre numéro de téléphone ,
nous vous rappellerons dès que possible.

Ceux qui nous lient

Ceux qui nous lient

On parle souvent du vin comme un vecteur de rencontre, de partage. Finalement derrière un verre de vin (à condition de ne pas regarder l'étiquette) on oublie vite les catégories sociales, et j'ai souvent vu autour des mes tables de dégustation réunis des chefs d'entreprises, des étudiants, des personnes à la retraite etc. Qu'il soit de la ville ou es champs difficile de faire le portrait robot d'un œnophile.

Ceux qui nous lient, ce sont tous ces gens amateurs ou professionnels que l'on rencontre au gré des dégustations, j'avais envie de vous les présenter, que vous les découvriez comme on découvre un vin. Leur parcour œnophile mais pas que...Chacun à sa manière raconte sa relation au vin et à la vie.

Je vous souhaite de belles découvertes !

Quand François m'a contactée, il était sur un projet de création d'espace Co-working, table d'hôte et bien entendu il voulait y ajouter des ateliers dégustation. Le vin, c'est pour lui comme une évidence, tombé dedans tout petit déjà, à 50 ans il cherche à relier sa carrière à sa passion et ouvrira bientôt sa propre Cave. D'aussi loin que je me souvienne, François a toujours été dans la création, les questionnements, une soif (oui, je sais, elle est facile) de connaître de manière précise. François se challenge, toujours, et j'ai souvent vu son grand sourire, ses éclats de rire et son énergie capables de se refléter dans chacune des personnes qui partagent le même atelier de dégustation.

Voir plus

J'ai rencontré Miss Bressy autour d'un groupe de dégustation. Comme moi, elle partage un amour pour Londres et s'y déplace régulièrement pour son travail. Anne Sophie côté travail, met en lumière des vins d'un grand groupe français auprès des acheteurs anglais, côté plaisir vous fait découvrir des vins étrangers, rigolos (comme elle les qualifient) avec toujours le même professionnalisme. 

Voir plus

Quand vous aimez le vin vous partez à la rencontre de professionnels, des vignerons bien sûrs, des sommeliers parfois mais bien souvent l'œnophilie vous amène à pousser la porte d'un caviste. La première fois que je suis entrée dans l'échoppe d'Aurélien c'était avant tout pour sa réputation: Celle d'un caviste passionné, avec une sélection personnelle et des conseils en accord mets et vins, le tout avec un choix majoritairement respectueux de l'environnement. Depuis, notre relation a fait du chemin, et nous travaillons souvent main dans la main. Ce qu'il y a de particulièrement marquant avec les Vins d'Aurélien c'est le dynamisme de l'offre, toujours à la recherche de nouvelles pépites, il y a toujours une boutanche à découvrir ! 

Voir plus

La première rencontre avec Paulo ? Un terrasse, place du concert à Lille, dans un café il y a quelques années déjà. C'est lui qui m'avait contactée, nous avions 2 points communs, le vin bien sûr mais aussi le WSET. Paulo me proposait de travailler ensemble pour réussir notre Diploma. Quelques années plus tard je peux vous dire que ce créateur d'un nouvel hydromel est bien un serial entrepreneur, il a la création dans les tripes. Attention, ne le prenez pas pour un butineur, c'est bien en ouvrier qui avance à la recherche du meilleur dans tout ce qu'il conçoit. Paul-Augustin the Bee's knees seeker...En anglais l'expression "Bee's knees" signifie "le meilleur" 'la crème de la crème", "seeker", chercheur...

Voir plus

Valentin est arrivé un soir lors d'une de nos dégustation de groupe "Sipper à Lille". Nous avons monté ce petit club pour échanger, entraîner nos sens à la dégustation à l'aveugle, mais surtout notre volonté était de ne pas rester entre professionnels mais bien d'ouvrir ce club à tous les passionnés. C'est ainsi que Valentin nous a rejoint, c'était une dégustation dédiée au Gamay en Juillet 2019...

Voir plus

J’ai rencontré Bénédicte chez un ami commun spécialiste de l’art, évidemment nous nous sommes vite retrouvée un verre de vin à la main. Un vin rouge comme on en sert dans les vernissages, rien de spécial si ce n’est qu’il nous a permis d’engager la conversation. D’abord autour des vins de Rioja, que Bénédicte affectionne particulièrement et puis tout simplement nous en sommes venues à raconter nos vies, professionnelle d’abord personnelle ensuite. Le vin c’est ça, un fil qui se tisse au fil des ans et qui lie les amies dans la vie.

Voir plus