Contactez
Déjeunons sur l'herbe !

Oui, je souhaite m'abonner à la newsletter
(*) Champs obligatoires

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/78, les informations recueillies via ce formulaire peuvent donner lieu à l'exercice d'un droit d'accès, de modification, de rectification.

Vous souhaitez
être rappelé ?

Entrez votre numéro de téléphone ,
nous vous rappellerons dès que possible.

Anne Sophie, entre métier et Famille, le Vin c'est avant tout le partage

J'ai rencontré Miss Bressy autour d'un groupe de dégustation. Comme moi, elle partage un amour pour Londres et s'y déplace régulièrement pour son travail. Anne Sophie côté travail, met en lumière des vins d'un grand groupe français auprès des acheteurs anglais, côté plaisir vous fait découvrir des vins étrangers, rigolos (comme elle les qualifient) avec toujours le même professionnalisme. Anne Sophie, c'est du sourire à l'état brut, un esprit critique en dégustation mais aussi en positionnement de marché. Elle est née dedans et pourtant a tenté d'y échapper. Heureusement, une fois la graine plantée, l'amour du vin fini toujours par gagner.

Anne Sophie pétillante amatrice de vin

Pinot noir des states

Peux tu te présenter en quelques lignes ? Qui es tu, que fais tu, ce qui t’anime…

Anne Sophie Bressy

La trentaine et quelques années 

Amoureuse du vin depuis environ 7 ans mais intéressée par les goûts et les odeurs depuis toute petite. 

Je travaille dans un grand groupe et je suis responsable de mes clients en Grande distribution au Royaume-Uni et bien heureusement depuis la crise Covid. 

J'aide aussi quand j'en ai le temps des marques d’alcool à exister et à se pérenniser dans le paysage français. 

J’adore les nouveaux challenges, vivre au jour le jour, rencontrer les gens (on apprend de soi même grâce aux autres), voyager en général (ce n'est pas gagné cette année), et bien sûr mon bébé et mon mari. 

Il y a un début à toute histoire, une légende, des fondations, raconte nous comment tu es tombée amoureuse du vin ? 

Je suis née dans une famille de vignerons dans le sud de la France. Patrie des côtes du Rhône. J’ai essayé de m'en détacher au maximum au départ en faisant des études de Biochimie. J'ai effectué mon premier vrai travail sur Londres puis le deuxième poste a été comme une évidence, dans le secteur du vin. 

De là, j'ai eu envie d apprendre d'avantage et j'ai suivi des formations WSET et de sommellerie. 

 

 

 

 

 Mes parents m'ont raconté que quand j'avais une dizaine d'année je remportais toujours les concours de dégustations pour enfants (sucré, salé, jus de fruits, sirops divers) et que de ce fait, il ont toujours pensé que j'allais forcément un jour retourner a mes premières amours. 

Je n'ai pas forcément envie de reprendre le domaine familial… l'agriculture reste un domaine très compliqué en France. 

Qu’est ce qui t’a motivée pour venir participer à une formation œnologique ?

Apprendre.

Connaître.

Se cultiver.

Mais aussi et surtout, je crois, le fait de se sentir à sa place dans ce monde assez masculin. Et donc, pouvoir valider des connaissances reconnues avec un diplôme bien clair. 

Comme beaucoup d’amatrices de vin tu participes à différents ateliers, peux tu nous raconter ce que tu apprécies chez l’un ou l’autre des ateliers ?

La découverte ! 

De nouvelles choses, de nouveaux goûts, de nouvelles techniques...

Les dégustations à l'aveugle restent les plus intéressantes. Un cépage peut être tellement différent d'un climat, d'un pays, d'un sol à un autre. Et les méthodes de vinification peuvent souvent être source de questionnement ! 

J’adore notamment découvrir les vins étrangers. (note de SH je confirme qu’avec Sophie on découvre beaucoup en vins étrangers des states à l’europe de l’Est)

Ignios vin de Tenerife

La Luce n'est pas qu'une cuvée

Je te connais depuis quelques années déjà et tu as un parcours personnel avec le vin, raconte nous quelle est ta relation au Jaja aujourd’hui ?

Il faut qu’il soit bon, j’aime aussi quand il me surprend, les vins qui sortent du conventionnel établit. Il faut que j’ai envie de découvrir et toujours accompagnée. C’est pour ça qu’aujourd’hui c’est à la fois mon travail mais aussi mes racines, mon engagement familial.

Si tu t’appelais Marcel, quelle serait ta madeleine ?

On a le droit à plusieurs ? ;)

Sparkling, red et white dans l'ordre:

Un Champagne  (Castelnau :) ) et un plateau de fromages !

Un Cornas bien à la façon ancestrale 

Et 

Château chantegrives cuvée Caroline


Peux tu partager avec nous une rencontre, un moment particulier autour du vin ?

J'adorais et j'adore toujours faire mes apéros planches + vin et ou champagne avec mon mari. 

On tente de faire ça une fois par mois, le vendredi. On garde une bonne bouteille de côté, on se prépare un bon apéro planche avec charcuterie fromage etc. 

On se faisait ça lors de nos premiers "dates" (Rendez-vous, en anglais dans le texte) quand on vivait sur Londres et on fait toujours ça maintenant. 

Ça a commencé avec du vin, Ça continue avec...

Comment définirais tu ta relation au vin ?

Tranquille 

J'aime découvrir. Je dÉguste par intérêt intellectuel ou je bois parce que je le veux, en soirée avec des amis. 

Je ne suis plus de la trempe de ceux qui boivent tous les jours et sortent pareillement. J'ai vieilli et je ne vis plus dans la perfide Albion (note, car à Londres on y boit dès le Lundi).

Les occasions sont potentiellement moins nombreuses mais j'essaye de me régaler à chacune de ces occasions.

On aime relier le vin à des passionnés, et toi à part le vin, c’est quoi ton autre passion ?

Le sport. 

J'adore par dessus tout la course ! Et particulièrement faire des trails et des courses en pleine nature. 

Je croises les doigts pour le maintien du semi-marathon des côtes du rhône et du marathon du Beaujolais. Lier l'utile à l'agréable :) 

Et bien, chère Anne-Sophie, tu viens de me donner une bonne raison de m'entraîner pour un marathon, en commençant par un semi, hein ?

Si vous voulez suivre les dégustations d'Anne Sophie et ses découvertes vinicoles retrouvez la sur Instagram et sur son blog, glass of red.

0 Commentaire

  1. Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire .